Témoignage final de Kay

  • par

J’ai commencé à guérir de mon passé, j’ai mieux compris mon présent, et je ressort mieux armé·e pour mon futur…

Bonjour ! Je m’appelle Kay et je vous écris aujourd’hui le bilan de mon parcours à Ludosens.

Kay pendant la remise de diplôme de fin de parcours

En cette fin de parcours j’ai aujourd’hui 27 ans et j’ai vécu plus d’une dizaine d’expériences professionnelles – dont la plupart n’étaient pas très bonnes. En venant ici j’essayais de me relever d’un second burn-out, d’apprendre à me connaître dans de meilleures circonstances de travail, rencontrer d’autres neuroatypiques et me reconnecter à mon art. Et c’est ce que j’ai fait et plus encore !

J’y ai aussi découvert comment percevoir mes limites, adapter les choses pour mes besoins. Mais l’une des premières découvertes que j’ai faite ici fut mon leadership. Dans un environnement bienveillant comme celui-ci, ça m’est venu naturellement. Et ça faisait tellement de bien de me découvrir ainsi, de le vivre pleinement et de renforcer ma confiance en moi à travers ça !

Plus que ça, j’ai aussi appris qu’être moi-même (et ce même avec les traits que je n’aime pas chez moi), n’allait pas repousser les autres ou faire de moi un monstre. Et dans ce voyage j’ai aussi pu aller à la rencontre de mon identité de genre. Non seulement affirmer ma non-binarité et ma fluidité, mais aussi la vivre avec des collègues qui se sont appliqués à me genrer correctement et me nommer avec le nouveau nom que j’avais choisi. Ça a été une joie immense et une expérience essentielle et très importante. En somme j’en ressors bien plus connecté·e à moi-même, grandi·e, plus fort·e.

Vis à vis des rapports aux autres j’ai vite compris comment fonctionner en équipe (et j’adore ça !), avec tout ce que ça entraîne – dialogues, compromis, écoute, empathie. Finalement ça m’est venu naturellement pour savoir comment fonctionner avec mes collègues. Il faut dire qu’ils ont été vraiment supers, ça n’était pas vraiment difficile !

En bonus j’ai pu participer au voyage en Espagne qui a été un échange culturel, humain, une aventure que je compte bien chérir longtemps ! De la joie, de l’art, de l’espagnol, de l’humain… que demander de plus ?

Sur un plan plus professionnel j’ai aussi eu la chance de découvrir les fonctionnements, les tenants et aboutissants d’un projet artistique (ce qui est un apport primordial pour mon avenir en tant qu’artiste) ; mais j’ai aussi pu vivre les sensibilisations. Là aussi c’était quelque chose qu’y est venu naturellement chez moi, mais quel bonheur ça a été de découvrir comment le faire et le mettre en application avec une équipe qui me correspondait ! J’aime énormément ces transmissions, ces échanges, et voir que nous apportons quelque chose à notre échelle.

Kay, Julien et Sam en sensibilisation
Kay, Julien et Sam pendant une sensibilisation

Au final entre toutes ces interventions d’un côté et la création de notre affiche et nos cartes postales de l’autre, je sens que je me suis épanouie, j’ai appris, j’ai cultivé mes points forts avec un immense bonheur et en ressort plein·e d’espoir et de conviction pour le futur.

En résumé, ici à Ludosens j’ai commencé à guérir de mon passé, j’ai mieux compris mon présent, et je ressort mieux armé·e pour mon futur. Là sont les miracles de la bienveillance et d’un encadrement adapté. Et j’en suis immensément reconnaissant·e !

Kay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *