Découverte du projet de la promo perm’art : passerelle entre biodiversité et neurodiversité.

  • par

Découverte du projet de la promo perm’art : passerelle entre biodiversité et neurodiversité.

Nous sommes la promo perm’art, arrivée à Ludosens cet automne 2021, composée de Julien, Cyndie et moi, Clara. “Perm’art” comme son nom l’indique fait le trait d’union entre permaculture et art. Nous avons la fibre artistique et aimons dessiner !

Illustration de Clara

Pour être tout à fait honnête, lorsque nous avons découvert le projet, notre première réaction fut plus dubitative que enthousiaste… L’idée de faire un parallèle entre neurodiversité et biodiversité nous paraissait peu inspirante et très étrange : qu’allions-nous bien pouvoir raconter/créer en sachant que nous n’y connaissions rien en fleurs, plantes etc ?

Le 25 novembre 2021, nous nous sommes rendus à Terres d’Osmose pour la journée. Nous avons fait la connaissance d’Angèle Largy (artiste plasticienne, cofondatrice de Terres d’Osmose). 

Après avoir passé la matinée à discuter et boire des infusions nous avons visité le jardin. Mais pas n’importe quelle visite, une visite sensorielle : de la feuille au goût de camembert à celle au goût de curry, Angèle a su nous faire découvrir le monde végétal à travers les cinq sens, en nous montrant différentes plantes en nous faisant deviner leurs odeurs et leurs saveurs… Même le plus réticent d’entre nous à l’idée de s’aventurer au milieu des plantes a apprécié cette après-midi passée au jardin.

Nous avons fini la journée avec un brainstorming et la création de deux fiches de mots, une pour la biodiversité, une autre pour la neurodiversité. Nous étions tellement inspirés que nous n’avons plus vu l’heure passer !

Depuis cette journée, notre enthousiasme n’a cessé d’augmenter et nos inspirations de s’enrichir

Grâce aux discussions entre nous (promo perm’art), avec les membres de Ludosens, Angèle et aux journées à Terres d’Osmose, le fameux parallèle à pris tout son sens et nous avons réussi à nous lancer dans le projet !

En effet, nous avons sélectionné certains termes présents sur les fiches de mots : arborescence, anastomose, spectre, réseau, mycélium, suradaptation et complémentarité, et effectué une recherche d’images pour chacun d’entre eux. Ces recherches ont encore une fois permis de nourrir nos inspirations et de trouver plusieurs pistes artistiques à explorer, suite à quoi nous avons réalisé plusieurs illustrations sur ces différents thèmes. 

Première version d’une illustration de Cyndie « adaptation et sur adaptation »
Première version d’une illustration de Cyndie « adaptation et sur adaptation »

Nous avons également eu la chance de visiter l’exposition « paysans designers, l’agriculture en mouvements », actuellement au musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux jusqu’au 8 mai 2022

Cette visite nous a permis d’établir un parallèle entre la monoculture et la neurodiversité, en effet, de part son manque de diversité, la monoculture appauvrit les sols, il en va de même pour la neurodiversité, plus on se conforme à une norme plus on appauvrit nos particularités si précieuses…

Projet à suivre !

Clara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *