Confinement #2

Comment est ce que l’on vit ce deuxième confinement ? Naïlys :   “Personnellement, ce début de confinement me fait un peu moins souffrir que le précédent. Etant donné que la ZAP reste ouverte, je continue de venir travailler. J’avoue que cela m’arrange car ça me donne une raison de sortir et de ne pas rester