Confinement #2

Comment est ce que l’on vit ce deuxième confinement ? Naïlys :   “Personnellement, ce début de confinement me fait un peu moins souffrir que le précédent. Etant donné que la ZAP reste ouverte, je continue de venir travailler. J’avoue que cela m’arrange car ça me donne une raison de sortir et de ne pas rester

Ma vie neuro-atypique

Je m’appelle Marguerite, j’ai 20 ans et je suis diagnostiquée autiste asperger depuis mes 11 ans. Mon plus grand problème est certainement mon manque de confiance en moi. Ce qui rend également difficile ma capacité à communiquer avec les autres et de me construire une bonne autonomie. J’aime beaucoup le dessin et la peinture, surtout