Interview de Césarine et Jade

Après trois mois d’absence, je reviens pour une série d’articles de blog, et ce premier article est une interview de deux membres actives de l’équipe de Ludosens, Césarine Mestres, chargée de communication et Jade Garrigues, chef de projet multimédia.

En effet, en tant que participant au programme “Valorisons toutes les formes d’intelligence”, nous avons eu à côtoyer et à travailler très régulièrement avec Jade et Césarine qui nous ont prêté main forte sur bien des missions.

Moi-même, j’ai apprécié leur compagnie, discuter avec elles, échanger. Et j’ai apprécié également leurs compétences techniques. 

Et là, c’est le moment de leur dire au revoir car c’est la fin de leur contrat à Ludosens, l’occasion pour moi de les questionner sur leur vécu et leur expérience. 

Antoine : Bonjour à vous deux, pouvez-vous vous présenter ?

Césarine : J’ai 23 ans, pendant 2 ans j’ai été chargée de communication pour Ludosens en contrat d’apprentissage et je suivais une formation en parallèle à l’école Ynov Campus de Bordeaux. 

Jade : J’ai également 23 ans, au sein de Ludosens je suis chargée de projets multimédia, ça fait un peu plus de 2 ans que j’y suis et je viens de finaliser une formation en direction artistique digitale, également à Ynov Campus.

A : Pourquoi avoir fait votre contrat d’apprentissage à Ludosens ?

C : Je ne connaissais pas forcément le milieu de l’autisme et j’étais encore moins en contact avec des personnes ayant un TSA. Je trouvais donc ça intéressant d’entrer dans cette association, de “sortir d’une zone de confort”.

Et dans une association, il y a toujours à faire dans le domaine de la communication pour faire connaître nos actions. C’était donc l’occasion d’explorer différentes missions de communication et de développer mes compétences.

On a refait deux fois le site internet de l’association (en 2020 et en 2021), il y a eu aussi la campagne de crowdfunding pour le financement du documentaire (objectif atteint à 103%).

Aussi la mise en place de webinaires pendant les confinements.

Aussi en collaboration avec Jade nous avons lancé le compte Instagram de Ludosens (réseau social où nous n’étions pas encore).

J : J’ai connu Ludosens en 2018 quand je cherchais un stage et j’ai passé un entretien pour la première promo artistique pour les aider à créer un livre

Pourquoi Ludosens ? Pour le côté technique. Ce qui m’intéressait c’était l’aspect édition, car c’était un domaine dans lequel je voulais me diriger.

Je suis revenue en 2019 et j’ai à nouveau travaillé sur le projet de bande dessinée de Ludosens pour une autre promo artistique.

C’était aussi une opportunité de découvrir un univers que je ne connaissais pas très bien.

Entre 2020 et 2021 j’ai accompagné la promo artistique sur leur projet de vidéo-portrait. Ensuite j’ai travaillé avec la promo numérique sur des capsules de vidéo-astuces pour mener à bien des relations avec TSA et j’ai aussi finalisé mon contrat avec teasing pour la promotion du Visual Novel.

A : Comment avez-vous interagit avec les participants du programme “Valorisons les différentes formes d’intelligence” ? Quelles réactions “adaptées” et “inadaptées” avez-vous eu avec eux?

C : Dans l’ensemble je pense beaucoup avoir évolué et appris sur moi-même en étant au contact des volontaires dans ma manière d’aborder les choses.

Je suis beaucoup plus calme qu’avant, j’ai sû m’adapter aux particularités de chacun pour avoir la meilleure approche possible quand je travaillais avec eux sur certains sujets de la communication.

J : Avant, j’avais une certaine appréhension dans le sens où il fallait gérer le rapport professionnel et amical. J’ai beaucoup travaillé mon écoute au fil du temps et ma sensibilité aussi.

A : Vous partez le 24 septembre prochain. Quelle(s) expérience(s) en avez-vous tiré ?

C : L’acceptation des autres, avec leurs qualités et défauts. Ça m’a permis de découvrir une hypersensibilité chez moi.

L’expérience que j’en ai tiré aussi est que ce sont des personnes exceptionnelles et qu’ils ont autant de place dans la société qu’une personne neurotypique.

Comme l’a si bien dit la promo artistique dans son projet de vidéo artistique “si l’audace d’être nous”, “la différence se passe dans votre tête”.

Et je voudrais remercier tous les jeunes que j’ai croisé durant mon chemin !

J : Au niveau technique j’ai pu approfondir mes compétences et aussi développé ma sociabilité. 

Aussi, je garde l’envie de continuer dans le domaine social et associatif. Ludosens m’a conforté dans ces valeurs.

A : Merci à vous et bonne chance pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *