Aller au contenu

Le retour des sensibilisations !

  • par

Parmi les missions de Ludosens, les sensibilisations auprès du public au sujet de l’autisme et de la neurodiversitĂ© au sens large fait partie de nos prioritĂ©s !

En effet, les idĂ©es reçues sont toujours prĂ©sentes ! Dans les Ă©coles mais pas seulement…. Dans les administrations, dans les entreprises, au cĹ“ur des familles Ă©largies…

Non l’autisme n’a rien Ă  voir avec une mode !

Les préjugés persistent.

Au QuĂ©bec, Camille, Charles et Colin ont fait une sensibilisation dans une Ă©cole de Laval, l’Ă©cole EurĂŞka, en prĂ©sence d’une centaine d’enfants ! Ce fut un moment fort qui a Ă©tĂ© bien prĂ©parĂ©.

Chacun a Ă©tĂ© amenĂ© Ă  faire un travail approfondi : quels mots utiliser, quelle posture adopter face Ă  des enfants ? Ce n’est pas un exercice facile et le trac est souvent au rendez-vous. Cette mise Ă  nu ce n’est pas rien, c’est un vrai dĂ©passement de soi mais quels bĂ©nĂ©fices ! En cherchant les mots, en retravaillant encore et encore sa manière de se prĂ©senter, les volontaires gagnent en confiance en eux et les rĂ©sultats sont gratifiants !

La sensibilisation dont nous sommes très fiers, Ă  l’Ă©cole EurĂŞka de Laval au QuĂ©bec.

Pour les enfants, c’est une dĂ©couverte qui les touche. Rares sont ceux qui ne sont pas rĂ©ceptifs. Et le clichĂ© tombe…

Les tĂ©moignages très personnels peuvent crĂ©er plus d’empathie pour le jeune public que nous sensibilisons. Un monde d’empathied’acceptation de l’autre dans toute sa diffĂ©rencesans brimade, n’est-ce pas un monde plus sain ?

Cette mission, nous la poursuivons dans les Ă©coles et les centres de loisirs du dĂ©partement de la Gironde et de la mĂ©tropole bordelaise. Nous nous servons des supports de sensibilisation crĂ©Ă©s pendant l’annĂ©e pour illustrer nos convictions. Nous leur apportons Ă©galement des outils ludiques pour qu’ils perçoivent quelques-unes des difficultĂ©s et particularitĂ©s d’enfants avec TSA (reconnaissance des Ă©motions et hypersensibilitĂ© sensorielle).

Nous avons pu rĂ©cemment nous prĂ©senter, et tĂ©moigner devant des classes de CM1 et CM2 du centre de loisirs Le Clos du Vivier Ă  Gradignan. C’est toujours intĂ©ressant, mais dommage de constater Ă  quel point l’autisme a encore souvent une connotation nĂ©gative dans la bouche des enfants.

« Est-ce que l’autisme se soigne ? », « Est-ce que c’est douloureux ? », avons-nous pu entendre, alors mĂŞme que nous leur avions fait voir une vidĂ©o très simple pour expliquer ce qu’est cette particularitĂ© neurologique.

Nous continuerons donc Ă  sensibiliser Ă  la diffĂ©rence aussi longtemps que nous le pourrons, avec tous les publics, afin d’effacer ces prĂ©jugĂ©s. C’est un travail de longue haleine !

Benjamin M. – RĂ©dacteur du blog pour les CrĂ©atypiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *