La passion de Salomé pour le dessin

salomé passion

Aujourd’hui, c’est Salomé une jeune femme de 19 ans vivant et volontaire à Ludosens, qui vit avec le Syndrome d’Asperger qui nous partage sa passion pour le dessin en présentant quelques-unes de ses œuvres.

Depuis quand dessines-tu ?

Je dessine depuis l’âge de 4 ans environ, c’est une passion qui n’est jamais réellement partie.

Qu’est-ce que tu aimes dessiner et pourquoi ?

Mes dessins sont très variés. Il peut y avoir de tout. J’aime quand les idées proviennent de mon esprit de manière à extérioriser, et m’exprimer sur une feuille. Mon imagination et mes émotions fusent. Le dessin m’aide depuis toute petite à les canaliser.

Quelle technique et matériel utilises-tu ?

J’aime beaucoup une technique qui s’appelle le « Dotwork ». Elle consiste à dessiner avec des petits points en utilisant un stylo noir très fin, un peu comme le pointillisme en plus moderne. Sinon les feutres « Promarkers » ou « Poscas » me sont très utiles pour mettre mes œuvres en couleur. J’utilise également le stylo Bic ou le crayon à papier.

La baleine est faite en Dotwork

Ceci est une représentation de Chihiro dans le film de Ghibli « Le voyage de Chihiro » réalisée avec des promarkers.

Que ressens-tu quand tu dessines et qu’est-ce que cela t’apporte ?

Je ressens un sentiment de liberté et un fort sentiment de fierté. Si parler ne m’a jamais vraiment apporté, le dessin pour moi est essentiel pour arriver à m’exprimer. Cela m’apporte de l’expérience, de la tranquillité et de la satisfaction lorsque j’arrive à bout d’un projet.

Elle nous présente ci-dessous le début d’une histoire courte malheureusement incomplète, pour les enfants de 3 à 6 ans. Elle parle d’une balle et d’une pomme rouges, qui s’interrogent sur leurs différence malgré leur ressemblance. Les deux trouvent chacune une particularité propres à elle mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *