ludosens

La fin de l’éducation ? Commencements.

"L’éducation, personne n’y échappe, très peu en réchappent. L’éducation m’a façonné – et me façonne encore. Pendant que, en retour, je façonne mon entourage par mon comportement. L’éducation constitue mon intimité, mes racines, mon être profond – et mon bien être. Plutôt que de chercher un comment – une école, une pédagogie, une éducation, une formation…« nouvelle » et enfin idéale –, la réflexion s’interroge sur le pourquoi d’un tel schéma « éducatif », toujours le même : un éducateur et un éduqué.

La « fin de l’éducation » est envisagée autour de deux des sens possibles du terme « fin » : comme finalité-but, d’une part, et comme disparition-cessation, d’autre part. Cette fin (dernière) de l’éducation, plus ou moins programmée, conduit, dans un troisième temps, à envisager comment, plus positivement, la recevoir, voire la souhaiter – et non la subir. Ces analyses et ces réflexions, tentent de dire justement des choses injustes. Il s’agit ainsi de contribuer à mieux voir ce qui est – et non ce qui est dit qui est – et ce que je fais vraiment en pensant faire ce que je fais. "

Dans La Fin de l'éducation ? Commencements., Jean-Pierre Lepri interroge les finalités attendues et réalisées de l'éducation. Il analyse le mécanisme profond de toute éducation et les manières de s'en passer. Cette dernière question permet d'envisager des moyens de recevoir et d'organiser l'éducation sans la subir.

Achetez ici : La Fin de l'éducation ? Commencements.

Commentaires

Recevez mon e-Book
Autisme et Montessori gratuitement !

e-Book Autisme et Montessori gratuitement !