ludosens

PROJET PADPAL : Rencontre avec Romain Thébault

Aujourd’hui nous avons un invité spécial qui s’appelle Romain Thébault.

"J’ai fait de ma différence une force. "

« Je me souviens encore de mes débuts de scolarité, j’avais entre 8 et 9 ans et j’étais un jeune garçon dynamique et curieux. Je me demandais toujours pourquoi je devais aller à l’école et à quoi cela pourrait bien me servir. Mes parents et mes enseignants me disaient que c’était important d’avoir de bonnes notes, mais ce genre d’explication ne faisait pas sens dans mon esprit d’enfant, car j’avais besoin de réponses rapides et concrètes par rapport au projet d’apprentissage qu’on voulait m’imposer.

L’école était une source :

· De stress

· De mal être

· D’ennuis. »

Après cette présentation, Romain nous a fait part brièvement son expérience et l’évolution de son projet après avoir été diagnostiqué HPI (Zèbre) :

A la suite d’une première carrière en tant banquier, une lassitude et une démotivation progressives se sont installées. Romain a donc décidé de se réorienter vers le développement d’un projet éducatif. Il met en place une méthode qu’il aurait aimé expérimenter dans sa jeunesse. En tant qu’enfant atypique, il est resté dans le moule pendant des années avant de sortir de sa coquille pour s’épanouir et donner un sens à sa nouvelle carrière.

Il a conçu un projet consistant à apprendre autrement que le cursus scolaire proposé, c’est en image et en défi avec des cours interactifs. Les leçons du programme scolaire sont accompagnées d’images, qui créent une histoire. On y rencontre deux personnages, Timéo et Emma, auxquels les enfants du CP-CE1 peuvent s’identifier. Les leçons sont suivies de défis : les enfants peuvent organiser les images pour réapprendre à organiser les leçons. Les défis peuvent être faits accompagnés par les parents, ou faits en ligne, ce qui leur donne une dimension coopérative. Ce projet favorise en particulier la mémoire visuelle et développe ainsi la créativité. Il est principalement conçu pour un mode d’apprentissage visuel.

Nous avons eu tous ensemble un moment de partage sur nos différents projets et expérience. Nous avons testé la méthode d’apprentissage de Romain.

Celle-ci est très enrichissante. C’est une nouvelle approche du programme scolaire et de l’éducation. Elle est intéressante car elle favorise énormément la mémoire et la pensée en image rendant ainsi la compréhension d’un texte ou d’une leçon beaucoup plus facile. Il met en avant des activités manuelles afin de compléter les cours donnés en image ce qui facilite énormément l’attention qu’on peut y accorder.

null

Chacun de nous allons expliquer notre perception de cette méthode innovante :

Salomé : Pour moi, ayant un TDHA, la mémoire visuelle est chez moi quelque chose de fondamental. C’est alors extrêmement intéressant de pouvoir apprendre de cette manière. Si j’avais eu mon programme scolaire en image, j’aurais pu apprendre et retenir tout beaucoup plus facilement. Tout comme romain qui a lui aussi une pensée essentiellement visuelle.

Charlotte : Pour ma part, j’ai eu une chance relative avec le système scolaire car je suis plutôt verbale avec une mémoire auditive, donc la méthode visuelle ne m’aurait pas servie pour retenir les leçons. Par contre, elle m’aurait servie pour les apprentissages pratiques (apprendre à faire quelque chose que je n’ai jamais fait et que donc je ne peux pas visualiser très bien).

André : cette matinée a été très intéressante car Romain nous a expliqué comment la méthode d’apprentissage nous permet de mieux ressentir nos émotions. J’ai appris pas mal de choses sur cette méthode. Les œuvres et le livret que Romain nous a montrés m’a épaté. J’ai apprécié d’avoir pris la parole et d’avoir fait un dessin pour Romain.

Nous sommes content d’être les premiers ambassadeurs de la méthode Padpal.

null

Commentaires

Recevez mon e-Book
Autisme et Montessori gratuitement !

e-Book Autisme et Montessori gratuitement !