ludosens

L'impact des écrans sur nos rythmes de vie

A l'heure actuelle, les écrans ont une place prépondérante dans nos vies. Nos yeux sont régulièrement rivés sur différentes sortes d'écrans, celui de notre smartphone, celui de notre télévision, celui de notre ordinateur, mais aussi ceux que l'on peut voir dans des lieux publics. Le problème est qu'une exposition trop longue à ces écrans, bien que souvent utiles, s'avère être nocive pour la plupart des personnes, et en particulier pour les personnes neuroatypiques.

L'humeur, le sommeil, et, par conséquent, la santé physique et psychique peuvent être directement affectés par une utilisation trop importante des écrans le soir. C'est évidemment la lumière artificielle qu'ils produisent qui impactent beaucoup la qualité de vie. Cette fameuse lumière bleue, qui aurait des effets néfastes sur nos yeux suite à de trop longues expositions, mais aussi sur notre rythme biologique.

Les jeunes sont évidemment les plus concernés. Leur utilisation des écrans est souvent excessive. Ils se divertissent énormément, et ce principalement devant des écrans. Les jeux vidéos sont un exemple important de support de divertissement dont il faut modérer l'utilisation.

Parfois solitaires, les jeunes neuroatypiques se réfugient dans le jeu. Ils jouent jusqu'à très tard, particulièrement impliqués dans l'expérience interactive. Rappelons d'ailleurs que certains jeux populaires sont régis par des mécanismes pernicieux qui maintiennent le joueur en alerte, créent de la nervosité, mais aussi du plaisir à l'aide de récompenses attribuées aléatoirement, ce qui va bien sûr faire durer les parties, et provoquer une dépendance. Combinez donc cela avec la lumière bleue et vous risquez de voir la qualité de votre sommeil considérablement dégradée si vous jouez avant de vous coucher.

En ce qui concerne les smartphones, beaucoup de personnes l’ont également près d’elles avant de se coucher. Encore une fois, ce n’est pas recommandé, car vous concentrez votre attention sur les messages ou les mails qu'on vous envoient, sur des informations qui peuvent procurer de la nervosité, de l'anxiété, et donc à nouveau altérer la qualité du sommeil...

Le sommeil, c'est sacré ! Le soir est un moment de détente, il est donc important de trouver des activités en harmonie avec ce moment. La lecture, par exemple, permet de se relaxer avant de dormir. Depuis longtemps les spécialistes recommandent de quitter tout écran 1 heure avant d'aller se coucher, et de choisir une activité comme celle-ci pour dormir plus sereinement.

Je ne suis moi-même pas épargné par tout cela, mais j'ai trouvé un autre moyen de réduire l'intensité de la lumière bleue, un filtre qui est proposé sur ordinateur (sur Windows, il y a une option intégrée), et l'application Twilight sur Android.

Bref, les écrans sont omniprésents dans nos vies, c'est un fait. Alors, pour ne pas les subir, mais qu'ils restent à notre service, une véritable éducation aux écrans semble nécessaire ! Pourquoi ne pas l'ajouter aux programmes scolaires ?

Benjamin M. (Rédacteur pour les Créatypiques)

Commentaires

Recevez mon e-Book
Autisme et Montessori gratuitement !

e-Book Autisme et Montessori gratuitement !