ludosens

Ernest et Célestine - Daniel Pennac

Le monde des ours est en haut, le monde des souris est en bas. Quand les oursons perdent leurs dents de lait, les souris les récupèrent pour les utiliser. Pourtant, les souris et les ours se détestent. Ils se rencontrent le moins possible. Les ours en haut, les souris en bas, c'est comme ça depuis toujours !

C'est un dogme que nos deux personnages principaux, tirés originellement des albums de Gabrielle Vincent, vont remettre en cause. Célestine est une souris orpheline. Les adultes voudraient bien qu'elle devienne dentiste, mais elle préfère dessiner. Pire encore, elle n'est pas effrayée par les légendes du Grand Méchant Ours qui mange les petites souris toutes crues ! Quant à Ernest, gros ours grognon de sa condition, il vient de toute une famille de juges et voudrait être musicien. Mais être musicien de rue est mal vu dans le monde des ours, et Ernest a faim, froid, et il est seul...

Ces deux personnages très attachants vont se rencontrer et former une amitié indestructible malgré les préjugés de leurs mondes respectifs, sans se soucier des règles. Cette rencontre affole les forces de l'ordre des souris et des ours. Seuls contre tous, Célestine et Ernest défieront l'hypocrisie de deux civilisations qui ont besoin l'une de l'autre, et qui continuent à se haïr.

null

Difficile de ne pas avoir entendu parler de Daniel Pennac en France. L'auteur revient aux livres de jeunesse bien après l'Œil du Loup, Cabot-Caboche et la série des Kamo. Une nouvelle fois, il reprend le thème des marginaux ignorant une société parfois négligente et souvent cruelle pour tenter de s'aimer en paix. Ce roman de 200 pages se lit très facilement. La complicité entre le lecteur, l'écrivain et les personnages est facilitée par des dialogues qui se font en-dehors du récit entre Célestine, Ernest, le Lecteur et l'Auteur, qui discutent, voire critiquent l'intrigue.

Ernest et Célestine est une adorable histoire d'amitié, qui peut se lire, s'écouter en livre audio (lu par l'auteur), et même être vu en DVD. L'adaptation en dessin animé est elle-même un petit bijou. Exactement fidèle au roman (puisque Pennac a rédigé le scénario en parallèle), le film a été réalisé à l'aquarelle, et les visuels sont d'une infinie délicatesse. Un bel hommage aux albums jeunesse de Gabrielle Vincent.

Par : Charlotte

null

Commentaires

Recevez mon e-Book
Autisme et Montessori gratuitement !

e-Book Autisme et Montessori gratuitement !